Les dragons vont à la plage

Ce week-end des 16 et 17 septembre, j’ai repris les salons du livre, et de quelle manière ! J’ai eu le plaisir de découvrir enfin le salon Cidre et dragon, le festival de la fantasy. Il se déroulait à Merville-Franceville-Plage, en Normandie. Je voulais y participer en 2022 mais j’avais dû renoncer. Cette fois, c’était la bonne !
Dès mon arrivée, j’ai été surpris par la foule présente à ce salon ! Ce petit village doit rarement voir autant de monde ! Les rues du village étaient envahies de stands jusqu’à la place. Eh oui, le village se trouve au bord de la plage, et les visiteurs avaient tout le loisir d’en profiter au cours de leur visite.
J’étais, pour l’occasion, sur le stand de ma maison d’édition, Le Héron d’argent. À mes côtés, les écrivains Julys Thild et Geoffrey Legrand, la directrice de la maison d’édition Vanessa Callico, et Marie Lorge, chargée de l’administration. Une bonne équipe où nous étions tous complémentaires !
Et quel meilleur endroit que Cidre et dragon pour vendre un livre parlant de dragons ? J’ai naturellement trouvé mon public tout au long du week-end: j’ai ainsi pu dédicacer 13 Dragons. Le Mooga et la Jamélienne se vendent toujours mais étaient quand même loin derrière.
Une des caractéristiques d’un salon de la fantasy, ce sont ses costumes. Et les participants n’ont pas manqué d’imagination à ce niveau-là, réalisant de véritables déambulations avec des personnages juchés sur des échasses, des chars…
Parmi les autres animations, on peut citer le marché médiéval, les concerts, les conférences, les jeux de rôle…
Seul bémol, le mauvais temps de dimanche qui a poussé l’organisation à fermer le festival plutôt que prévu. Mais cela ne m’a pas empêché, tout comme l’ensemble du stand du Héron, de faire de bonnes ventes.
Bref, le week-end fut beau et profitable. Vive les dragons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *