Zoom sur le neuvième art

Chronique de la semaine!
Aujourd’hui, on va parler des bandes dessinées.
La BD est souvent la première lecture autonome des enfants. En effet, la bande dessinée est une approche facile de la lecture: on y trouve peu de texte, mais plus de dessins. Le lecteur peut ainsi se représenter tout de suite l’histoire et ses personnages. Mes premières lectures ont été, comme beaucoup d’entre nous je pense, à base de « Schtroumpfs », « Gaston Lagaffe » ou « Astérix ».
Le plus par rapport au livre, c’est que la BD est plus expressive. Les émotions des personnages sont immédiatement visibles, le ton qu’ils emploient aussi. En effet, pas besoin de réfléchir bien longtemps pour comprendre qu’un personnage est énervé ou crie quand son visage est dessiné tout rouge ou que son texte est écrit avec des lettres énormes ! Et les enfants ont encore besoin de ce contact visuel avant de passer à un autre niveau de lecture. Les onomatopées aident aussi à rentrer plus vite dans la bande dessinée.
J’ai longtemps associé les bandes dessinées à l’enfance. Mais une rencontre, il y a de cela quelques années, m’a fait changer d’avis. En effet, je parlais avec l’organisateur d’un festival de BD, qui m’a expliqué que les bandes dessinées n’étaient pas forcément associées à la jeunesse, à la distraction et au rire. C’est un cliché. Les BD peuvent aborder des sujets tout à fait sérieux comme la Grande Guerre. La BD est un support de lecture pour tous les âges, au même titre que les livres.
On trouve d’ailleurs nombre de retranscriptions d’oeuvres connues en BD, comme la saga « Millenium » de Stieg Larsson. C’est un moyen d’élargir l’audience du lectorat. J’ai moi-même été étonné, en lisant un jour une BD, de voir qu’une ambiance tout à fait dramatique se dégageaient des cases et des personnages sous mes yeux. C’était aussi expressif que dans un film. Les BD peuvent retranscrire toutes les émotions et aborder tous les sujets. Il existe même une collection de BD qui met en scène les Papes de notre histoire.
Et vous, qu’en pensez-vous ? Lisez-vous souvent des bandes dessinées ? Qu’ont-elles de différent des romans ? Peut-on tout retranscrire en BD ? A vos claviers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *