Qu’est-ce qu’un geek ?

Chronique de la semaine !
Aujourd’hui, on va évoquer les geeks ! C’est l’occasion de (re)parler de certains salons très spécialisés auxquels j’ai eu l’occasion de participer ces dernières années. Je pense aux Geek days de Lille en 2017, et à la convention Metztorii de Metz, à laquelle j’étais en mai de cette année.
Ce ne sont pas seulement des salons du fantastique : c’est plus vaste que cela. Ce sont des salons au thème plus large, à l’ambiance différente des salons du fantastique tels que le Valjoly’maginaire ou le Dormantastique. Les expositions sont plus variées. On ne trouve pas seulement des livres, mais beaucoup de cosplay, des jeux vidéos, des maquettes, des expositions sur des films ou encore des robots !
J’ai accepté de me rendre à ces salons car j’ai pensé que mes livres pouvaient y trouver leur place. Le fantastique fait partie de la culture geek. Ces salons sont effectivement organisés à l’adresse d’un public geek.
Mais qu’est-ce qu’un geek, au juste ? Ce terme désigne, dans l’inconscient collectif, une personne passionnée d’informatique, d’internet, de nouvelles technologies numériques et de jeux vidéos. Mais aussi un féru de fantastique et de science-fiction. Ce terme est souvent employé de manière péjorative parce qu’il désigne une personne qui vit dans le monde de ses passions, quitte à se couper dans la réalité. On assimile souvent le geek à un ringard à grosses lunettes…
Mais il faut rendre aux geeks leurs lettres de noblesse. Le geek est aussi vu comme une personne intelligente, curieuse, apte à faire des découvertes. Et puis, nous sommes tous plus ou moins geeks. Tout le monde a un jour joué aux jeux vidéo, aimé une saga de films fantastiques ou passé du temps sur un ordinateur !
On a tendance à employer le terme « geek » à tout va, en le confondant avec d’autres mots. Rappelons leur différences. Un geek n’est pas forcément un gamer: ce terme désigne une personne qui joue de manière assidue aux jeux vidéo. Geek et nerd ne sont pas non plus synonymes: un nerd est une personne souvent solitaire, passionnée par des sujets peu accessibles, inconnus, souvent liés aux sciences et aux mathématiques. Un nolife est asocial: c’est une personne qui passe tout son temps à exercer sa passion, jusqu’à se couper complètement de la société.
En ce qui me concerne, je ne me suis jamais considéré comme un geek -on ne m’a d’ailleurs jamais désigné comme tel- mais plus comme un passionné de fantastique. Mais il n’y a pas que le fantastique dans ma vie ! J’ai un travail et d’autres passions. J’ai bien eu ma période jeux vidéos au collège -j’adorais jouer à Tekken-, un loisir qui s’est estompé par la suite.
Et vous, qu’en pensez-vous ? Selon vous, qu’est-ce qu’un geek ? Vous considérez-vous comme tels ? A vos claviers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *