Parlons de la longueur d’un livre

Chronique de la semaine !
Dernièrement, on parlait de la longueur des chapitres. Aujourd’hui, on va parler de la longueur d’un livre. La longueur d’un livre est-elle, pour vous, un critère important ?
Pour moi, la longueur idéale d’un livre se situe autour de 175 à 200 pages. Je trouve que ce n’est ni trop long, ni trop court. Bien sûr, cela ne veut pas dire que je renoncerai à un livre s’il fait plus de 200 pages. Si le livre me plait, je ne verrai pas les pages défiler ! C’était le cas lorsque j’ai lu le livre historique Eugène et Mathilde de Michel Sétan.
Un livre long est souvent assimilé à une oeuvre technique, encyclopédique et donc difficile à lire. Mais livre long n’est évidemment pas synonyme d’ennuyeux, tout dépend du style de l’écrivain, de la bonne construction de son récit… et de ce qu’il raconte !
Mais il est plus tentant de se diriger par facilité vers les livres moins épais… Personnellement, en termes de livres courts, j’aime les nouvelles, les petits guides pratiques et pédagogiques.
Et pour vous, la longueur d’un livre est-elle importante ? Renoncez-vous à un livre parce qu’il est trop long ?
En tout cas… Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *