Le rythme de parution des livres

Chronique de la semaine ! Cette semaine, on va parler du rythme de parution des livres. Le Mooga en 2015, La Jamélienne en 2017, Les Dragons de Venise en 2020… Je fais paraitre des livres tous les deux ou trois ans.
A quel rythme faut-il publier ses livres ? Je dirais qu’il faut laisser au public le temps de connaître un livre et de l’assimiler, avant de lui en proposer un autre. Car en réalité, c’est aussi le public qui décide. A partir du moment où il réclame un livre, c’est que l’attente est là et que c’est le bon moment pour le sortir.
Il y a le public certes, mais aussi l’écrivain ! Il faut aussi lui laisser le temps d’écrire. Ce serait dommage de bâcler la rédaction d’un ouvrage simplement à cause d’une histoire de délais. Il faut aussi être pragmatique : il est plus sage de connaître le nombre de lecteurs de son premier livre, et les droits d’auteurs qui vont avec, avant de se lancer dans la publication d’un nouvel ouvrage.
Le rythme de parution des livres est plus important lorsqu’il s’agit d’une saga: de deux, trois, quatre épisodes… Puisque chaque livre en amène un nouveau. Quand j’ai sorti le Mooga, j’ai eu avec le temps de plus en plus de demandes pour la publication de la suite (même si, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, sa publication n’était pas spécialement prévue). Deux ans ne me paraissait être un délai ni trop court, ni trop long. En revanche, lorsqu’on écrit des one-shot, l’attente est forcément moindre, mais pour fidéliser ses lecteurs, mieux vaut ne pas trop attendre non plus. Pour moi, il est inutile de sortir plusieurs livres par an. Je pense qu’un délai raisonnable est tous les ans, ou tous les deux ans.
Bien sûr il faut aussi avoir quelque chose à raconter ! Inutile de se forcer à faire un nouveau livre si on n’a ni les idées, ni les moyens de le faire. Mieux vaut laisser un public un bon souvenir plutôt que de le décevoir…
Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ! A très vite pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *